vendredi 5 novembre 2010

Qui est vraiment Richard Albisser ?

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, Riffle Noir lève le voile sur l’un de ses auteurs les plus mystérieux : Richard Albisser. Auteur aux identités multiples, son intérêt pour la littérature n’a d’égal que son plaisir de jouer avec les mots et avec la pluralité de l’être humain.

Si vous souhaitez approfondir un peu plus son parcours, nous vous conseillons le site Eulalie, avec :

Un article du 16 septembre 2008 rédigé par Valérie Tronet et qui concerne l’auteur d’Eclipse d’une nuit d’hiver : cliquez ICI
Un autre article, signé Valérie Tronet, daté du 23 août 2005, et qui, cette fois, concerne le créateur des éditions du Riffle, est à lire ICI

Bonne rencontre,

Riffle Noir.

Identité:

Nom : ALBISSER
Prénom : RICHARD
Âge : 44 ans
Né à Arques (Pas-de-Calais) ou « dés à jouer » dans l’argot de François Villon.


Passé et présent :

Richard Albisser a fondé les éditions du Riffle en juillet 2005 après une carrière de quinze années dans la distribution et les télécoms. Il en est l’actuel gérant. Homme de lettres, son souhait est de perpétuer la tradition du roman tout en explorant d’autres formes d’écriture : les récits de vie, les nouvelles ou encore la poésie. Noble souhait littéraire qui mènera à trois collections : Riffle Nord, Riffle Blanc et Riffle Noir.


Autres identités :

Richard Albisser utilisa en 2005 le pseudonyme de John Dy alias «le joueur de dés ».

Pourquoi cette double identité ? Dans le souci de différencier l’éditeur de l’auteur, convaincu que l’humain est avant tout multiple et que la notion de place est trop relative pour en rendre compte. Du reste, ces deux fonctions ne sont pas antinomiques au sein de la même structure puisqu’un comité de lecture indépendant apporte son objectivité et ne transige pas sur le niveau d’exigence.

Trois textes existent sous ce pseudonyme: Le Joueur de dés (en juillet 2005), Le Vendeur de glaces et Le Château d'Hellinghem (tous deux publiés en décembre 2005).

Richard Albisser fut également Drahcir Ressibla. Un palindrome qui publia en 2005 un album de vers anciens : l’Alpha et l’Omega (épuisé).


Richard Albisser et les éditions du Riffle:

Aujourd’hui, 5 ans après sa création, le Riffle réunit une équipe à part entière où un certain nombre d’auteurs peuvent être « tour à tour » lecteur, correcteur, conseiller littéraire, rédacteur web, animateur de collection. Cette équipe est complétée par :
Josiane Vermeulen, correctrice et lectrice
Mohamed Zabayou, graphiste
Martine Degraeve, première lectrice pour Riffle noir
Stéphane Lequien, Yannick Letoqueux, Claire Warembourg, photographes


Références littéraires de l’intéressé:

La Littérature en général et en particulier :
le « Symbolisme » (de Poe à Mallarmé…) et l’univers de Proust;
les XIXèmistes russes;
les classiques du XIXe et du début XXe en ce qui concerne les romans policiers.


Les récidives bibliographique connues à ce jour sous sa véritable identité :
Richard Albisser est l'auteur de récits, de poésie, de romans policiers ainsi que d’ouvrages orientés vers la recherche.

Les récits (chez les éditions du Riffle – collection Riffle blanc) :
Le Mystère des deux sabliers (novembre 2006) – épuisé.
Nouvelles d’Edenville qui rassemblent les textes écrits et publiés sous le pseudo de John Dy (2005) – épuisé

Les romans policiers (aux éditions du Riffle  – collection Riffle noir) :
Fou contre tour (novembre 2009)




Ouvrages orientés vers la recherche :
Rimbaud-Mallarmé : six textes commentés (Essai – mai 2006) – épuisé
Mémoire de cor (Recherche – mars 2007) – épuisé
Aller-retour Paris-Mexique : 2 euros (mars 2009) – épuisé

Poésie :
L'Œil d'encre (mai 2008). Une réédition de l’album de vers anciens publié en 2005 sous le palindrome Drahcir Ressibla et sous le titre l’Alpha et l’Omega – épuisé.


Thèmes et style de l’auteur :

En Riffle noir, Richard Albisser explore des thèmes comme le racisme, la xénophobie, l’exclusion, la littérature et la comédie sociale.

Son style est nerveux et aime à jouer avec les mots.


Détail troublant : le jeu est très présent dans le parcours créatif de l’auteur. Il y a d’abord ce plaisir à s’amuser avec les mots ou avec sa propre identité (et son propre nom). Il y aussi sa nouvelle, publiée sous le pseudonyme de John Dy : le joueur de dés. On retrouve les échecs dans Fou contre tour (le personnage principal, Boutros Drassir, étant un adepte de ce jeu) et le tarot qui a une place très étrange dans Éclipse d’une nuit d’hiver.


Information complémentaire :

Richard Albisser est membre dirigeant de l'Association des éditeurs du Nord-Pas-de-Calais.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire